Now Reading
Marco Pezzotta, Cauderey

Marco Pezzotta, Cauderey

  • Apprendre à gérer la complexité
  • Tout est prétexte d'apprentissage

“Ma vie se passe sur les chantiers”, nous dit Marco Pezzotta, en troisième année d’apprentissage d’installateur électricien. Du haut de ses 19 ans, Marco connaît déjà bien son métier: attacher correctement les tubes aux ferrailles avant que les maçons ne coulent le béton, placer avec précision les tubes d’appartement en appartement, tirer les fils… sans oublier évidemment les raccordements et petits dépannages quotidiens.

Apprendre à gérer la complexité

La complexité technique de son métier et le besoin constant du respect des normes exige beaucoup de conscience professionnelle. Et il sait de quoi il parle, il sait que dans son domaine d’activité, de petites négligences peuvent avoir de grandes conséquences.

“On travaillait dans un local informatique assez important et il faisait très chaud. J’ai voulu mettre plus fort la climatisation et je l’ai déréglée sans m’en rendre compte. Le jour suivant, mon collègue reçoit un coup de téléphone et me dit que le local informatique avait atteint une température très haute, et que des alarmes avaient retenti car cette température pouvait nuire aux isolations des câbles.” 

Plus de peur que de mal, heureusement, tout s’est bien passé finalement, mais la catastrophe a été évitée de peu.

Tout est prétexte d’apprentissage

Für Sie empfohlen

Suivre d’autres formations après son apprentissage ne lui fait pas peur. Sa devise: toujours évoluer! Tout est désormais prétexte d’apprentissage et de progression pour Marco.

“Plus j’ai d’expérience, plus je suis autonome et capable de maitriser des tâches plus importantes”.

© 2019 digitalswitzerland. All Rights Reserved. Terms of use and privacy policy | Code & Design

Nach oben